Etudes et suivis naturalistes : quelques exemples

Image de Niléane

 CASTOR 

Le Castor est en pleine recolonisation de la Loire après avoir failli disparaitre à la fin du 20eme siècle. Sur le Roannais, il est présent sur les gravières de Matel et la Gravière aux oiseaux ainsi que sur le linéaire de la Loire et de certains de ses affluents. Le Canal de Roanne à Digoin est une opportunité pour le castor du fait de la régularité du niveau de l'eau et la proximité de plusieurs zones humides. L'ARPN prospecte les différents sites à la recherche de traces ou indices de présence du castor.

S-C7D20614.CR2.JPG

CHEVECHES et EFFRAIES

L’A.R.P.N. s’est engagée dans des actions favorisant la faune patrimoniale sur le département de la Loire. Elle a choisi deux espèces de rapaces nocturnes en régression sur le Roannais : la Chevêche d’Athéna et l’Effraie des clochers. Le projet a été réalisé sur 7 communes : Renaison, Saint- André -d’Apchon, Saint-Léger- sur- Roanne, Saint-Alban-les-Eaux, Pouilly-les-Nonains et Lentigny. L’objectif est d’actualiser les données sur ces deux espèces dans ces sept communes et d’installer des nichoirs pour aider les deux espèces à reconquérir le territoire.

S-C200-01631.CR2.JPG

SAUVAGES DE MA RUE

Sauvages de ma rue est un programme de sciences participatives, à la fois projet pédagogique et projet scientifique. Sauvages de ma rue a pour but de permettre aux citadins de reconnaître les espèces végétales qui poussent dans leur environnement immédiat, les plantes qu’ils croisent quotidiennement dans leur rue, autour des pieds d’arbres, sur les trottoirs, dans les pelouses…

L'ARPN est référente pour le Roannais.

S-IMG_13140.CR2.JPG

DAMIER DE LA SUCCISE

La forêt de Lespinasse près de Vivans (42) est en grande partie propriété du Conseil départemental de la Loire. Cette forêt est classée en zone Natura 2000. 
C’est dans ce cadre que l’ARPN a effectué plusieurs études concernant d’une part une espèce de papillon protégé, le Damier de la succise (inféodé aux milieux ouverts de la forêt), et d’autre part les odonates (libellules) présents sur les zones prairiales et les étangs.

S-C7D25856.CR2.JPG

RECENSEMENT DES GRANDS CORMORANS

Depuis plus de 25 ans, l'ARPN suit les dortoirs hivernaux des Grands Cormorans et comptabilise le nombre d'individus pendant 6 mois de l'année (1 comptage mensuel d'octobre à mars). 

S-IMG_5553.JPG

SONNEUR A VENTRE JAUNE

L'ARPN s'est engagé dans une démarche de prospection du Sonneur à ventre jaune à proximité du barrage de Villerest. En effet, cet amphibien est présent plus au sud du barrage mais aucun suivi n'était réalisé sur les deux ZNIEFF inventoriées. Grâce au financement du département, l'ARPN peut donc rechercher cet amphibien emblématique par sa couleur et son milieu de vie.

S-IMG_9717.JPG

FREQUENCE GRENOUILLE

Depuis 2004, l'ARPN, conjointement avec Madeleine Environnement et la LPO, participe à un programme de sauvegarde des amphibiens du barrage de la Tâche. En 2020, un crapauduc a enfin été réalisé.

S-IMG_13516.CR2.JPG

ODONATES DU BASSIN SUPERIEUR DU RENAISON

Menée sur 3 ans, cette étude commandée par la Roannaise de l'Eau a permis d'inventorier la population odonatologique du bassin supérieur du Renaison : lacs de barrage, ruisseaux et rivières, ainsi que les tourbières. 

S-C7D09258.CR2.JPG

COMPTAGES WETLANDS

L'ARPN participe depuis plus de 25 ans à ce dénombrement international des oiseaux et centralise les données des observateurs au niveau local avant de les transmettre à la LPO via la plateforme de saisie Faune-Loire.

Association Roannaise de Protection de la Nature